Cho Oyu - Déesse de turquoise - 8201m

Cho Oyu - Déesse de turquoise - 8201m
25 665,00 €
En stock
SKU
NEP012b

This product is available with Acompte ?

  • Durée :38 jours
  • Taille du groupe :7 à 9 pers.
  • Saison :Printemps / Automne
  • Pays :Népal
  • Date du prochain départ :24/08/2019

Cho Oyu, " Déesse de turquoise » en tibétain, fut le 8000 dont la conquête et l'histoire se révélèrent les moins conventionnelles, dans une épopée himalayenne où les expéditions lourdes faisaient loi. Situé à 30 km de l’Everest, sur la frontière népalo-tibétaine, il fut approché dès 1921 par le colonel Howard Bury, lors de la première expédition anglaise de reconnaissance du Toit du Monde. Plus tard, en 1952, Shipton et Hillary, après avoir déterminé un accès possible via le Nangpa-La et l'arête ouest, échouèrent à 6850 m. La tentative suivante fut la bonne et fut réservée à la première expédition de style alpin effectuée sur un 8000. Le 19 octobre 1954, H Tichy, S Jochler et P. D. Lama atteignirent le sommet du Cho Oyu. Après une longue période de fermeture, le Cho Oyu fut réouvert aux alpinistes en 1983. Nous vous proposons son ascension par la voie normale, l'arête N/NW. Une ascension que nous organisons régulièrement depuis plus de 10 ans. Une organisation haut de gamme, des guides spécialisés dans les expéditions en haute altitude, autant de critères nous permettant d'afficher un taux de réussite de plus de 60%. L'approche par Lhassa et la découverte du plateau tibétain avec l'Everest et le Cho Oyu en toile de fond complètera magnifiquement cette expédition en y ajoutant une touche culturelle.

Guide de haute montagne français certifié UIAGM
Physique
Technique

Parcours

Points forts

1 sherpa d'altitude par personne
1 guide de haute montagne français

Statistiques :

1992 : 2/2 au sommet. Sans ox.
2005 : 0/4 au sommet. Meteo
2006 : 1/1 au sommet
2007 : 4/6 au sommet
2011 : 1/1 au sommet
2016 : 0/5 au sommet. Trop de neige
2018 : 2/2 au sommet

Programme

Susceptible d’être modifié en fonction des conditions sur le terrain et de la forme des participants.

 
Jours 1 et 2 : Paris - Kathmandu
Transfert à l'hôtel. B&B

Jours 3 et 4 : Kathmandu
Journées libres à Kathmandu. Préparatifs du départ avec visite libre de la ville.

Le visa chinois est délivré le jour 4. Ces journées à Kathmandu sont donc incompressibles.

Hôtel en formule B&B

Jour 5 : Transfert par la route vers la fontière tibétaine. Stop à Syaru (1900 m).
Nuit en auberge. B&B

Jour 6 : Route jusqu'à Kerong (2250 m).
Nuit en auberge. B&B

Jour 7 : Route jusqu'à Tingri (4350 m).
Nuit en auberge. B&B

Jour 8 : Route jusqu'au camp de base chinois (4900 m).

Camp en pension complète

Jour 9 : Repos au camp de base chinois. On est déjà haut !

Camp en pension complète.

Jours 10 / 11 : Montée au camp de base avancé (5400 m puis 5700 m)
Départ à pied, avec porteurs et yaks, en remontant le long des moraines puis le long du glacier descendant de la Nang Pa La. On arrive à un petit col, où s'élèvent quelques ruines en pierres sèches. Descente sur Palung, au pied du glacier. Installation du campement. Nuit sur place vers 5400 m. Les problèmes avec les yaks men sont fréquents au Tibet, donnant lieu à des pourparlers souvent difficiles.
Remontée du glacier vers le camp de base avancé, toujours accompagnés par les yaks, s'il n'y a pas trop de neige fraîche. Installation du camp, à 5600/5700 m, au pied de la face nord écrasante du Cho Oyu.

Camp en pension complète


Jours 12 à 32 : Ascension du Cho Oyu
La stratégie d'ascension sera définie en fonction de la forme des participants, des conditions météo et de la montagne. Avec une excellente acclimatation et des conditions favorables, le sommet a déjà été bouclé en 6 jours.

Camp 1 :
Remontée du glacier de Gyabrag, en passant sous l'immense triangle rocheux, que nous contournerons par la droite. Montée dans des pentes rocheuses faciles, le long du glacier jusqu'au camp 1 à 6400 m, dit « camp Messner ». Redescente au camp de base. Par conditions sèches, il est possible de monter en chaussures de trekking. Une équipe avec les sherpas d’altitude déposera du matériel et de la nourriture.

Camp 2 :
Depuis le camp 1, nous suivons une arête de neige facile, l'arête nord-ouest, qui vient buter sous une barre de séracs. Selon les années, il faudra équiper de cordes fixes ce passage. Au printemps 90, un tunnel permettait de le franchir sans difficulté. Remontée ensuite d'un plateau neigeux jusqu'à une combe, bien à droite du sommet, à 6900m, avec possibilité d'installer le campement. Il se peut qu’il soit exposé aux avalanches... dans ce cas, montée de 100 m vers l'arête, puis par une traversée oblique ascendante, nous arriverons au pied d'un éperon rocheux. Installation du camp 2 à 7100 m environ.

Camp 3 :
Nous remonterons de vastes pentes neigeuses, à 30/ 35° sur environ 600 m de dénivelé, jusqu'au pied d'une facette triangulaire de bandes rocheuses stratifiées. Installation du camp 3 à 7600 m environ.

Assaut final :
Poursuite de l'ascension en direction d'une strate rocheuse, éventuellement équipée de cordes fixes, puis remontée d'un couloir neigeux pour accéder à des pentes moins raides menant au plateau sommital. Le sommet demande encore une bonne demi-heure de marche et de la volonté. Descente ensuite jusqu'au camp 3 ou 2, en fonction de la forme des participants.

Jour 33 : Camp de base chinois
Retour sur nos pas, pour rejoindre le camp de base chinois.

Camp en pension complète.

Jour 34 : Kerong
Descente à pied puis en jeep sur Kerong, à la frontière.

Nuit en auberge en B&B

Jour 35 : Kathmandu
Retour par la route à Kathmandu.

Nuit en hôtel en B&B.

Jour 36 : Kathmandu
Journée libre. Cette journée est également prévue en cas d'imprévus en montagne. Nuit à l'hôtel. B&B

Jour(s) 37 (et 38) : Retour sur Paris

Transfert hôtel - aéroport. Atterrissage le lendemain éventuellement selon les horaires d'avion.

Carte

Budget

Information supplémentaire sur le prix

Base de calcul :

. 1 USD = 0,90 EUR
. Groupe de 7 à 9 personnes
. Supplément chambre individuelle en hôtel : 190 €

Attention : si les autorités chinoises ferment la frontière tibétaine à Kerong, il faudra prendre un vol Kathmandu - Lhassa  : supplément aérien et prestations terrestres : 1560 €

 

Le prix comprend :

Le vol Paris Kathmandu AR en classe économique avec les taxes aériennes
Un guide de haute montagne français
Les visas du guide
1 sherpa d’altitude par personne, dont 1 jusqu’au sommet
Les transferts Aéroport - Hôtel
4 nuits en hôtel à Kathmandu (Hotel Marshyangdi ou similaire selon les dispos). Chambres de 2
Le transport en bus de Kathmandu à la frontière tibétaine AR pour vous et le staff
Le permis d’expé
1 officier de liaison / interprête
1 jeep pour 4 personnes
1 camion pour le staff et les équipements
Les repas comme mentionnés
Au camp de base :
  1 cuisinier + 1 assistant cuisinier
  1 tente North Face VE25 ou similaire par personne au camp de base
  1 matelas, tentes mess / cuisine / toilettes / magasin / douche, tables, chaises, ustensils de cuisine
  1 panneau solaire pour la lumière et la recharge des batteries
  1 chauffage au gaz dans la tente mess
  1 caisson de compression
En camp d’altitude
  1 tente North Face VE25 ou similaire pour 2 personnes
  1 réchaud par tente
  La nourriture d’altitude
6 yaks par personne du camp de base chinois au camp de base avancé, et 2 yaks par personne au retour (ces yaks portent votre équipement , la nourriture, les tentes...)
1 téléphone satellite de secours (l'usage à des fins personnelles ne sera pas autorisé)
Des talkies walkies
La taxe sur ces appareils de communication
La taxe d’utilisation des cordes fixes, pour vous, votre guide et les sherpas
La taxe de protection de l’environnement, pour vous, votre guide et les sherpas
Le dédouanement du frêt pour l’envoi du matériel collectif
La caution de 500 USD pour les secours
Le WE de préparation



Le prix ne comprend pas :


Les frais de dossier (20 EUR si nouveau client)
Tout ce qui n’est pas mentionné ci-dessus
Vos frais de passeport et de visas népalais (40 USD env.) et chinois (115 USD env.)
L’excédent de bagages
Le supplément chambre individuelle
L’oxygène en option. 1 bouteille de 4 L = 595 EUR et 1 masque + 1 regulateur = 360 EUR
Les frais inhérents à un changement de programme
Les repas non mentionnés ci-dessus
Votre matériel personnel
Si vous voulez que le 2nd sherpa aille jusqu’au sommet : 370 EUR à payer sur place
1 sherpa d’altitude supplémentaire jusqu’au dernier camp (pas au sommet) : 5520 EUR
1 yak supplémentaire : 360 EUR à payer au camp de base
Une assurance annulation (voyez avec votre carte bancaire)
Une assurance assistance - rapatriement (voyez avec le C.A.F ou le Vieux Campeur)

 
 
 
 
 
 
 

Week-end de préparation

Ce week-end n'est pas obligatoire, mais fortement conseillé. Il permet de faire une mise au point du matériel et un bilan de votre niveau technique et physique. Le but étant de faire connaissance, de régler certains détails matériels…
 Détail sur la fiche technique du stage.
 

Organisation

Niveau technique

La difficulté technique de ce sommet est de l'ordre de celle des trois Mont Blanc avec des passages ne dépassant pas 45°. 1 longueur de 35 m verticale entre le camp 1 et 2. Même équipés de cordes fixes, ces passages nécessiteront une expérience du cramponnage dans ce genre d'inclinaison. Vous devez être capable d’évoluer en cordée autonome et remonter sur cordes fixes avec un Jumar.
Une première expérience des expéditions notamment sur un sommet de 7000 m est souhaitable. Nous vous demandons de nous fournir une liste de courses datées pour valider votre l’inscription.
Nous vous conseillons vivement de participer au week-end de préparation aux expéditions pour faire un point sur le matériel que vous allez utiliser, faire un bilan de votre niveau technique et poser toutes vos petites questions.


 
Niveau physique

Monter à cette altitude demande un excellent entraînement, de la force de caractère, une excellente condition physique.
Nous pouvons vous conseiller sur le programme de préparation physique à suivre.


 
Vie de groupe

Les participants sont confrontés dans une expédition à un environnement hostile du fait de l’éloignement, du froid, des intempéries, de l’inconfort, qui peut être générateur de stress. La fatigue peut être à l’origine de troubles de l’humeur et des comportements relationnels. Chacun doit donc faire preuve de bonne humeur, de tolérance et de respect non seulement envers les membres de l’expédition mais aussi envers l’équipe locale. Vous devrez arriver en forme au départ, tant physiquement que moralement et faire preuve de vigilance pour prévenir les situations conflictuelles. Seul un motif grave comme le manquement injustifié d’un équipier aux décisions collectives peut faire l’objet d’une mise en cause.
Le groupe se scindera probablement en sous-groupes en fonction des affinités de chacun. Néanmoins gardez à l’esprit que c’est l’équipe de base qui prévaut.


 
Encadrement

> Un chef d’expédition
Guide de haute montagne français. Il représente la société auprès du groupe, des prestataires et des autorités locales. Il supervise le bon déroulement logistique de l’expédition. Comme mentionné précédemment il prend les décisions nécessaires au bon déroulement de l’expédition en fonction des données environnementales. Son autorité est prépondérante et incontournable. Vous devrez respecter ses décisions ainsi que celles prises collectivement.


> Une équipe népalaise composée de :
. Un sherpa d’altitude pour 2, parlant l'anglais, responsable de l'équipe népalaise et de l'intendance.
Ces Sherpas sont des montagnards aguerris qui possèdent une bonne technique. Ils nous aident à l'installation des camps d'altitude et au portage à partir du camp de base. Est prévu 1 seul sherpa jusqu'au sommet, les autres jusqu'au dernier camp. Si vous souhaitez que tous aillent au sommet, vous devrez payer directement un "bonus summit".
. Un cuisinier et son aide. Ils nous préparent tous les repas pendant la marche d'approche et au B.C. L’aide cuisinier nous aidera éventuellement au portage.
. Un officier de liaison censé surveiller le bon déroulement de l'expédition...
. La caravane de yaks : Ils amènent au camp de base tout le matériel nécessaire.
Cette équipe népalaise forcera notre admiration par sa gentillesse et sa bonne humeur.


 
Rendez-vous

La convocation vous sera envoyée 31 jours avant le départ.
 
Hébergement
A Kathmandu : hôtel **** Marsyangdi, à 15 mn de Thamel, garantissant calme et tranquilité. Chambres doubles. Ou hôtel de catégorie similaire si pas de disponibilité.
Au Tibet : hôtel ou auberge. Propreté passable. Pension complète.
Durant le trekking : 1 tente (de 3 places) pour 2 personnes. Matelas mousse fourni.
Au camp de base : 1 tente par personne. Matelas mousse fourni.
En altitude : 1 tente pour 2 personnes, éventuellement 3.


 
Repas

A Kathmandu : toutes les cuisines du monde sont représentées. Nous vous conseillerons des restaurants népalais et tibétains... évidemment !
Durant le trekking : une cuisine préparée avec soin par le cuisinier et ses aides, variée et adaptée à l'effort.
En altitude : compléments apportés de France (lyophilisés, charcuterie, barres…)
Nous amenons également des petites gâteries qui, au camp de base, font la différence : jambon cru, fromage, café… Vos spécialités régionales sont aussi les bienvenues !


 
Portage

Pendant la marche d'approche, chaque participant n'aura à porter qu'un sac léger avec le nécessaire pour la journée. Les bagages seront acheminés à l’aide de yaks pour monter au camp de base. Il est prévu : 6 yaks par personne du camp de base chinois au camp de base avancé, et 2 yaks par personne au retour (ces yaks portent votre équipement , la nourriture, les tentes...)
Durant l'ascension, chacun devra porter son matériel personnel ainsi que du matériel collectif. La TMA impose désormais 1 sherpa d'altitude par personne. Un seul vous accompagnera jusqu'au sommet, les autres s'arrêteront au dernier camp.

Aussi chaque participant doit-il être conscient de l'ampleur du travail de portage pour établir et ravitailler les camps d’altitude (combustible, nourriture, éventuellement tentes et cordes...). Le sommet se fera avec un sac de course léger.
 Vous devrez également participer à l’installation des camps et redescendre le matériel collectif au camp de base...
 Il est donc essentiel que chacun s’exprime lors de la répartition de ces missions individuelles pour pouvoir ensuite en assumer l’engagement.


 
Formalités concernant un adulte titulaire d’un passeport français

>Passeport original, signé.
  - valable au moins 6 mois après la date de retour.
  - comportant au moins 2 pages vierges.
> Visa népalais : vous l'obtiendrez à l'aéroport de Kathmandu.
Emmenez 1 photo d'identité, des dollars en espèces. Vérifiez bien que le fonctionnaire colle votre visa dans votre passeport.
> Visa chinois : nous nous en occupons. M'envoyer 1 photo
> Permis d’ascension : délivré sur place, nous envoyer 5 photos

Les photos d'identité doivent être couleur 35x45mm sur fond blanc.

Matériel

La liste complète vous sera fournie lors de l’inscription.

 
Matériel nécessaire
Voir listes EXPE.

En plus : Arva, pelle et sonde.


Matériel de sécurité et matériel collectif fournis
Tentes d'altitude 3 places pour 2 personnes, tentes mess pour le trekking et le camp de base, réchauds d''altitude, matériel de cuisine...
Caisson hyperbare de compression.

Conseils du guide

Un sommet de 8000 m se prépare longtemps à l'avance à tous les niveaux. D'un point de vue physique, c'est un entrainement de plusieurs années, en endurance.

D'un point de vue technique également, nous vous conseillons de pratiquer la haute montagne régulièrement et d'avoir fait au moins une expédition préalable sur un sommet de plus de 6000 m voir 7000 m. Cela vous donnera une grande confiance en vous, car vous vous connaîtrez mieux en altitude. Cela a une grande importance d'un point de vue psychologique.

Au niveau du matériel, ne faîtes pas l'impasse sur les chaussures, le sac de couchage, la doudoune et les gants. Bien sûr tout le reste a son importance. N'hésitez pas à nous appeler pour des renseignements et allez voir sur notre rubrique matériel expédition.

Liste des étapes

Au jour le jour

J1: Vol Paris...
J2 :  Kathmandu. Hotel. B
J3 et 4 : Kathmandu. Préparatifs. Permis. Hotel. B
J5 : Syaru. Auberge. B
J6 : Kerong. Auberge. B
J7 : Tingri. Auberge. B
J8 : Transfert au camp de base chinois. Camp. PC
J9 : Journée de repos au camp de base chinois. Camp. PC
J10/11 : Montée au camp de base avancé. Camp. PC
J12 / J32 : Ascension du Cho Oyu. PC
J33 : Retour au  camp de base chinois. Camp. PC
J34 : Transfert à Kerong. Auberge. B
J35 / J36 : Kathmandu. Hotel. B
J37 / 38 : Transfert à l’aérorport. Vol Kathmandu - Paris

Avis

Donner votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou créer un compte