Camp de base du Kanchenjunga - Ascension du Pangpema Peak Est (6100 m)

Camp de base du Kanchenjunga - Ascension du Pangpema Peak Est (6100 m)
4 680,00 €
En stock
SKU
NEP010

This product is available with Acompte ?

  • Durée :25 jours
  • Taille du groupe :6 à 10 pers.
  • Saison :Printemps / Automne
  • Pays :Népal
  • Date du prochain départ :27/10/2019

Située à la frontière du Sikkim et du Tibet à l’extrême Est du Népal, la région du Kanchenjunga est restée fermée jusqu’en 1988. Aujourd’hui encore, peu de trekkeurs s’y aventurent car c’est une région difficile d’accès, où les sentiers sont souvent mal tracés et escarpés. A l’inverse, l’itinéraire vers le camp de base du Kanchenjunga fut emprunté par les expéditions dès le début du siècle et pour cause... c’est le troisième plus haut sommet de la terre. Kanchenjunga signifie «Cinq trésors de la grande neige» et ce n’est qu’en 1955 que ce sommet fut conquis par les Anglais. La région appartient aux Limbu, parents des Raï, reconnaissables à leurs hauts topis, calottes traditionnelles bien plus colorées que celles portées par les autres Népalais. Richesse des cultures et mosaïque des populations, donnent un attrait supplémentaire à ce circuit resté bien à l'écart de tous les treks fréquentés. Il offre en outre une variété de paysages exceptionnelle, depuis les rizières jusqu'aux sommets mythiques du Jannu et bien sûr toute la couronne du Kangchenjunga, véritable muraille de roc et de glace de plus de 3500 m de hauteur. L'ascension du Pangpema peak nous permet de jouir d'une vue incomparable sur le Kangchenjunga, et nous procure le plaisir d'un sommet glaciaire, facile et esthétique.

Guide de haute montagne népalais francophone
Physique
Technique

Parcours

Points forts

- Un itinéraire encore sauvage dans une vallée qui n'a pas subit les affres du tourisme de masse
- La vue du versant ouest du Kangchenjunga et la face nord du Jannu
- Des étapes bien équilibrées
- L'ascension facile du sommet secondaire du Pangpema à 6100 m offrant une vue incroyable sur le Kanchjengunga

Programme

Susceptible d’être modifié en fonction des conditions sur le terrain et de la forme des participants.
 
Jour 1 : Envol de Paris

 

Jour 2 : Kathmandu

Préparatifs du départ et visite de la ville. Dans le quartier de Thamel, les marchands déballent de belles couvertures de laine tissées à la main. Nous irons à Durbar Square, chef d’œuvre de l’architecture népalaise avec ses temples-pagode en bois, nous passerons dans la rue des dentistes, des bouchers...
 Nuit en hôtel.

 

Jour 3 : Kathmandu - Bhadrapur - Ilam

Court vol de Kathmandu à Bhadrapur. Nous longeons la chaîne de l’Himalaya vers l’Est.
Transfert à Ilam avec ses plantations de thé.
Nuit en hôtel.

 

Jours 4 et 5 : Ilam - Tharpu - Khangdebe - Kheban

Transfert de 4 à 5 heures d'Ilam à Tharpu par une route goudronnée, puis de Tharpu à Khangdebe par une piste en 3 à 4 heures.
Début du trek à Kheban, à 1740 m df'altitude.
Horaire : 5 à 6 heures de marche environ.

 

Jour 6 : Kheban - Yamphudin (2080 m)

Yamphundin est le dernier village de cette vallée. Il est encore possible de se ravitailler sommairement dans des lodges, de téléphoner et de recharger les appareils électroniques. Le prochain village sera Ghunsa, dans près d’une semaine.
Horaire : 5 heures de marche environ.
Dénivelé : +725 / -445 m


Jour 7 : Yamphudin – Tortong (2990 m)

Après la journée assez facile d’hier, une journée plus éprouvante nous attend. Après une courte descente nous entamons une très longue montée jusqu’au col Lamite Bhanjyang par un nouveau chemin qui évite le col de Dhubi Bhanjyang. Au col Lamite Bhanjyang nous devons encore monter de 150 mètres pour contourner une énorme coulée de pierres. Derrière, nous descendons un raide sentier boueux au milieu des bois humides parsemés d’orchidées. Après une petite passerelle au dessus de la Simbuwa Khola nous trouvons notre campement auprès d’un petit Tee shop.
Horaire : 7 heures environ.
Dénivelé : +1720 / -825 m

 

Jour 8 : Tortong – Tseram (3870 m)

Une journée plus régulière puisque nous longeons la rive droite de la Simbuwa Khola, à travers forêts et pâturages. Cette région est exploitée par les bergers tibétains du village de Ghunsa. Nous rencontrons en chemin des lieux de dévotion bouddhistes, dans des grottes ou sur des chorten. Tseram est un lieu de pâturage des yaks. Juste avant le village, un chemin nous permettrait, en une longue journée de marche, de rejoindre les routes et les villes du Sikkim, mais ici il n’y a que deux bergeries et un tee shop. 
Les températures deviennent plus fraîches et peuvent passer sous zéro pendant la nuit.
Horaire : 4 heures de marche environ.
Dénivelé : +920 / -60 m

 

Jour 9 : Journée d’acclimatation à Tseram.
 Repos ou courte ballade dans les prairies autour de Tseram.

 

Jour 10 : Tseram - Ramche - Oktang - Tseram

Incursion vers le glacier de Yalung. Après une courte montée dans la forêt nous remontons un long plat morainique au pied des parois des Kabru et de la pyramide du Ratong. A Oktang, Chorten à 4800 mètres, nous sommes face à la spectaculaire face sud du Kangch et faisons demi-tour pour redescendre sur Tseram. Avec un peu de chance, nous apercevrons un troupeau de Bharal, sorte de moutons bleus (ou presque !).
Horaire : 8 à 9 heures de marche environ.
Dénivelé : + et - 1000 m

 

Jour 11 : Tseram - Mirgin la - Seleley La (4130 m)

Encore une grosse journée de marche, puisque nous franchirons trois cols importants Ce sont les cols Sinelapche La à 4700 m, Sinion La à 4640 m et Mirgin La à 4480 m. La vue sur les sommets environnants reste toujours aussi spectaculaire. Au Nord et très proche s’impose la face sud du Jannu, alors que loin au nord-ouest nous apercevons le Makalu, le Lhotse et l’Everest. Si ces cols ne présentent pas de difficulté particulière en temps normal, par mauvais temps ou par fort enneigement, cette traversée devient nettement plus délicate. Le camp est établi dans une magnifique prairie parcourue par une rivière serpentant entre les tentes.
Horaire : 5 heures de marche environ.
Dénivelé : +1000 / -650 m

 

Jour 12 : Seleley - Ghunsa (3430 m)

Après une traversée dans les alpages nous franchissons le col de Tamo à 3950 m, et entamons une raide descente. Le chemin traverse une forêt dense de rhododendrons, de pins et genévriers, exhalant une atmosphère de mystère. Nous atteignons en fin de matinée le village de réfugiés tibétains de Ghunsa. Les drapeaux à prières ornent les maisons et les lodges du village le plus important de cette vallée. Toutes proportions gardées (!), Ghunsa est au Kangchenjunga, ce que Manang est à l’Annapurna ou Namche Bazaar à l’Everest. L’après midi est consacrée à la visite des monastères, où les moines réservent souvent un accueil chaleureux aux trekkeurs.
Horaire : 3 heures de marche environ.
Dénivelé : +100 / -900 m

 

Jour 13 : Ghunsa - Khambachen (4050 m)

Remontée de la rivière à travers la forêt de conifères et traversée d’un pont de bois aux alentours de 3780 m où le sentier devient nettement plus raide. Vers 4000 m, nous franchissons un passage exposé aux chutes de pierres, mais la vue sur le massif du Jannu nous fera vite oublier ces quelques mètres scabreux. Arrivée à Kambachen, petit hameau d’été habité par les bergers tibétains.
 Notre campement nous permettra d’assister à un superbe coucher de soleil sur les 7710 m du Jannu. Ce sommet fut gravi pour la première fois en 1962 par une expédition française, et par sa face sud. Son vrai nom est Khumbakharna. Face à nous se dresse sa face nord. Celle-ci n’a été gravie intégralement pour la première fois qu’en 2004 par une très forte équipe russe.
Horaire : 4 à 5 heures de marche.
Dénivelé : +850 / -200 m

 

Jour 14 : Khambachen - Lhonak (4750 m)

Nous traversons de nombreux pâturages de type toundra avant d’arriver à la moraine frontale du glacier du Kangchenjunga, à la mesure de ce géant. Le paysage change puisque nous rentrons doucement dans un univers de rocs et de glace, parsemé de temps en temps de petites prairies d’altitude. Le camp se situe en bordure de la moraine latérale du glacier, gigantesque fleuve de glace descendant des pentes du Kangchenjunga, sur un emplacement de campement de bergers tibétains. Quelques rudimentaires abris de pierres et de bois leur permettent de s’abriter.
Horaire : 4 à 5 heures de marche.
Dénivelé : +720 / -80 m.

 

Jour 15 : Lhonak - Camp de base du Kangchenjunga (5100 m)

La remontée de la moraine du glacier se fait sans difficulté et nous prenons la mesure de ces montagnes aux dimensions exceptionnelles. La face nord du Kanchenjunga apparaît dans tout son gigantisme, haute de plus de 3500 m et ornée de séracs tout aussi majestueux que dangereux. Face à nous, l’un des plus beaux cirques de haute montagne de la planète !
Horaire : 4 heures de marche environ.
Dénivelé : +500 / -150 m.

 

Jour 16 : Pangpema peak Est
 (6100 m)

Départ tôt le matin pour remonter les pentes d'herbe et et de cailloux jusqu'au col. Quelques passages rocheux très faciles pour arriver au col et éventuellement selon les années une arête de neige peu difficile nous obligeant à mettre les crampons. Nous nous arrêtons 100 m avant le "vrai" sommet, sur une antecime, car le sommet est en rocher de mauvaise qualité. La vue est de toute beauté sur la face Nord du Kangchenjunga et ses satellites. Nous sommes proches de la frontière entre le Népal, le Tibet et le Sikkim. Descente par le même itinéraire pour revenir à notre camp.
Horaire : 10 heures de marche environ.
Dénivelé : + et - 1000 m

 

Jour 17 : Camp de base du Kangchenjunga - Khambachen (4750 m)

Redescente sur Lhonak où nous faisons une pause pique-nique. Poursuite jusqu'à Khambachen dans l’après-midi.
Horaire : 6 heures

 environ.
Dénivelé : +200 / -1200 m

 

Jour 18 : Khambachen - Ghunsa (3430 m)

Nous redescendons par le même chemin jusqu’au village de Ghunsa.
Horaire : 3 à 4 heures
Dénivelé : +230 / - 630 m


Jour 19 : Ghunsa – Amjilosa (2510 m)

Nous redescendons la rive droite de la Ghunsa Khola par un sentier étroit, parfois vertigineux. Nous traversons le village de Phole, ses champs de pommes de terre et ses monastères, les prairies de Gyabla, pour atteindre après de très nombreuses montées et descentes notre campement à Amjilosa.
Horaire : 7 heures de marche environ.
Dénivelé : +600 / -1600 m


Jour 20 : Amjilosa – Chirwa (1270 m)

Encore beaucoup de montées, descentes et ponts suspendus. Cette région est riche en plantations de cardamone que les sherpas et les limbus de cette région récoltent et font sécher avant de les vendre en Inde comme plante médicinale. Très joli campement avant le village entre la rivière et les rizières.
Horaire : 7 heures de marche environ.
Dénivelé : +340 / -1410 m

 

Jour 21 : Chirwa - Topka school (1500 m) - Taplejung

Nous quittons le fond de la vallée pour remonter à flan de collines, en passant encore de nombreuses passerelles impressionnantes à travers forêts de bambous géants, rizières et villages sherpas.
Transfert à Taplejung en 3 à 4 heures de route.
Horaire : 2 à 3 heures de marche environ.

 

Jour 22 : Taplejung - Bhadarpur - Biratnagar

Transfert de Taplejung à Bhadarpur (7 heures environ), puis à Biratnagar à 2 heures de Bhadrapur pour y trouver un meilleur hôtel.

 

Jour 23 : Vol de Biratnagar à Kathmandu.

Vol matinal de Biratnagar vers la capitale. Nous pourrons certainement revoir les hauts sommets.
Après-midi libre à Kathmandu pour un peu de shopping ou des visites culturelles.
Nuit à l’hôtel.

 

Jours 24 et 25 : Vol Kathmandu - Paris.

 

Nota : Si vous désirez un encadrement par un guide de haute montagne Français, n'hésitez pas à nous en faire la demande, nous vous ferons une cotation sur mesure.

Carte

Budget

Information supplémentaire sur le prix


Base de calcul :

1 USD = 0,90 EUR

Prix pour un groupe de 6 à 10 personnes
Supplément chambre individuelle : 150 EUR
Supplément tente individuelle : 380 EUR

 

Le prix comprend

L'organisation du voyage
L'encadrement par un guide Népalais parlant français
L’équipe locale : sirdar, porteurs, cuisiniers et leurs équipements
Le vol Paris / Kathmandu A/R en classe économique
La compensation des émissions de CO2 (voir site goodplanet.org)
Les transferts aéroport - hôtel
L’aérien Kathmandu / Bhadrapur (A), Biratnagar / Kathmandu (A)
Les transports locaux en bus Tata
Les nuits et les petits-déjeuners en hôtel*** à Kathmandu
La pension complète durant tout le trekking
Le matériel de camping (tente mess / individuelles / toilettes, matelas, table et chaises)
Les taxes du parc national
Un caisson de compression

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa
Les frais d'inscription (20 €/pers.)
Les taxes d'aéroport internationales (130 EUR environ)
Les repas à Kathmandu
Le supplément chambre individuelle
Les boissons et dépenses personnelles
Les frais supplémentaires liés à une modification de programme (hôtels, transports, nourriture ...)
La location éventuelle de matériel
L'excédent de bagages
Les pourboires (120 USd pp env.)
Tout ce qui n’est pas mentionné dans «le prix comprend» (visites non prévues, imprévus...)
Les assurances

Tarifs TTC par personne
Prix du voyage moyen par personne Multirisque Annulation
jusqu'à 350€ 62 € 20 €
de 351 € à 700€ 75 € 29 €
de 701€ à 1200€ 94 € 41 €
de 1201€ à 2000€ 115 € 58 €
de 2001€ à 4000€ 133 € 69 €
de 4001€ à 16000€ 5,5% + 31 € 4,40%
réduction famille/groupe d'amis -20% de la 4ème à la 9ème personne

Organisation

L’esprit du voyage

Un trekking au Népal reste encore aujourd'hui un voyage d'aventure, dans un pays où l'imprévu fait partie de la vie courante, où les populations locales n'ont pas la même notion du temps que nous, où la notion de rendement n'est pas rendue à son apogée comme dans nos sociétés.
Lors de notre voyage, nous serons peut-être confrontés à des situations imprévues, auxquelles nous ferons face dans le souci de l'efficacité optimale. Mais sachez également de votre côté accepter ces aléas dû à ce type de voyage. Des conditions météo difficiles, des retards dûs aux autorités locales peuvent survenir, et nos équipes feront toujours le maximum pour vous donner le meilleur et minimiser ces désagréments. Votre compréhension durant ces moments seront une marque de grande reconnaissance face aux efforts fournis.
Un trek ou une expé au Népal, c'est également une ouverture sur un autre mode de vie, une occasion de s'enrichir de la différence des cultures, de s'imprégner de cette joie de vivre que reflète le sourire de nos amis népalais.  

 

Niveau technique

La montée au sommet du Pangpema Peak East se fait dans des pentes rocailleuses à 30/35° en moyenne, sans chemin tracé et demande donc un peu d'habitude avec ce type de terrain. L'arrivée au sommet principal peut présenter une arête de neige nécessitant éventuellement les crampons sans toutefois être difficile.

Niveau physique

Trekking accessible à toute personne capable de marcher 5 à 7H00 par jour. Vers 8H00, levée du camp, plus tôt pour les étapes d’altitude. Chacun marche à son allure. Tout le monde se retrouve au déjeuner. Après un moment de détente, la marche reprend jusqu’au camp du soir déjà établi par les porteurs qui ont précédé le groupe.
La montée au sommet du Pangpema n’est pas difficile techniquement. Elle peut être en neige mais ce n'est qu'en haut que nous retrouvons le glacier.
L’altitude moyenne élevée de ce trek ajoute à la difficulté de celui-ci. Vous devez également avoir une bonne expérience du cramponnage.
N’arrivez pas trop fatigués au départ de votre trek, car une fatigue excessive induit souvent une mauvaise acclimatation. Ne cherchez pas à absolument boucler tous vos dossiers avant de partir, en arrivant les batteries à plat.
Les horaires indiqués sont les temps de marche effectives, hors pauses.
Vous passerez 8 jours à plus de 4000 m d'altitude, ce qui générera de la fatigue.

 

Vie de groupe

Les participants sont confrontés dans une expédition ou un trekking d'altitude à un environnement hostile du fait de l’éloignement, du froid, des intempéries et de l’inconfort de la vie quotidienne. Ces différents facteurs associés à une fatigue s'installant au bout de plusieurs jours de marche, peuvent être à l'origine de stress, d'une baisse de moral et de troubles de l’humeur induisant des comportements relationnels plus difficiles. Chacun doit donc être vigilant quant à ces changements de comportement et peut être en parler avec le guide, afin d'éviter des situations conflictuelles entre les membres du groupe. Dans tous les cas, essayez de faire preuve de bonne humeur, de tolérance et de respect non seulement envers les membres du groupe mais aussi envers l’équipe locale. Un petit sourire même durant les moments difficiles sera toujours un signe fort d'amitié et de réconfort pour l'ensemble du groupe.  

 

Modification du programme

L'imprévu est une composante du voyage : nul n'est à l'abri des tracasseries douanières, d''un glissement de terrain, de conditions météo difficiles, du mal des montagnes (léger malaise dû à l'altitude)...
L'itinéraire donné ici n'est qu''indicatif. Le guide reste seul maître pour décider de modifications éventuelles, particulièrement lors de l'ascension, en fonction des conditions de neige et de la météo, ainsi que de la forme des participants. Des retards peuvent intervenir, dus aux autorités locales, et nous ne pourrions en être tenus pour responsables.

 

Encadrement

> Un guide Népalais francophone, connaissant parfaitement le circuit:
Celui-ci veille au bon déroulement du voyage et règle les imprévus pouvant survenir.
Il est également là pour veiller à votre sécurité lors du passage des hauts cols, et durant l'ascension du sommet; équipement de cordes fixes, problèmes médicaux liés à l’altitude... En cas de problème sérieux, c’est lui qui organisera votre rapatriement.
> Une équipe népalaise composée de :
- Un Sirdar, assistant guide, responsable de toute l'équipe et de l'intendance.
- Un cuisinier et ses aides. Ils nous préparent tous les repas pendant le trekking.  

 

Nota: Si vous désirez un encadrement Français, n'hésitez pas à nous le demander.

 

Durée du séjour

25 jours dont 19 de marche.  

 

Rendez-vous

Votre convocation vous sera envoyée 31 jours avant le départ.  

 

Hébergement

A Kathmandu : hôtel *** Royal Singi, à 15 mn de Thamel, garantissant calme et tranquilité. Chambres doubles.
Durant le trekking : 2 personnes sous tentes de trois places, équipées de matelas mousse.

 

Repas

A Kathmandu : toutes les cuisines du monde sont représentées. Nous vous conseillerons des restaurants népalais et tibétains évidemment!
Durant le trekking : une cuisine préparée avec soin par le cuisinier et ses aides, variée et adaptée à l''effort.
Quelques principes élémentaires seront à suivre pour vous éviter des désagréments. Ne jamais boire de l'eau n''ayant pas été désinfectée et peler systématiquement les fruits en évitant les légumes.
Pensez à amener ou à acheter à Katmandu des barres céréales ou autres vivres de course pour les étapes longues en altitude. On trouve tout dans les magasins à Katmandu.

 

Portage

Les bagages seront acheminés à l’aide de porteurs durant tout le trekking. Poids maximum autorisé : 15 kg. Avec l'augmentation du prix des porteurs, nous serons obligés de veiller au respect du nombre de kilos par personne. Vous ne portez qu’un petit sac léger avec vos affaires personnelles (gourde, coupe-vent, polaire...)
Nos porteurs sont équipés d’anoraks, salopettes, sacs de couchage et tente collective de couchage ainsi que de chaussures d’altitude pour les étapes au-dessus de 4500 m d’altitude. Ceci est également un gage de réussite.

Si vous voulez prendre un porteur de plus pour vous pendant toute la durée du trek, il faut compter 20US dollar par jour de trek.

 

Formalités concernant un adulte titulaire d’un passeport français

 

>Passeport original, signé.
  - valable au moins 6 mois après la date de retour.
  - comportant au moins 2 pages vierges de visa.

> Visa népalais : vous l'obtiendrez à l'aéroport de Kathmandu.
Emmenez 1 photo d'identité couleur 35x45 sur fond blanc, des dollars en espèces. Vérifiez bien que le fonctionnaire colle votre visa dans votre passeport.

Frais (à titre indicatif) : 40 USD
> Permis d’ascension : délivré sur place, nous envoyer 4 photos d’identité

Matériel

La liste complète vous sera fournie lors de l’inscription.  

Voir listes TREKKING PEAK et PHARMACIE.  

SAUF la poignée jumar, le descendeur.
Pour les chaussures un modèle inférieur en terme de chaleur est suffisant

 

Matériel de sécurité et matériel collectif fournis 

 

Tentes d'altitude 3 places pour 2 personnes, tentes mess pour le trekking, réchauds d'altitude, matériel de cuisine.
Caisson hyperbare de compression.
Pharmacie collective d’altitude.

Conseils du guide

L'un des plus beaux treks du Népal, encore authentique et resté pour l'instant à l'écart des affres du tourisme. C'est par contre un trek physique qui demande un excellent entrainement, car certaines étapes sont longues, même si les dénivelés ne sont pas très importants. Entrainez-vous longtemps à l'avance, n'arrivez pas au départ de votre trek trop fatigué car votre acclimatation en pâtirait. C'est LE trek à faire au Népal, rien que pour admirer la face nord du Jannu et du Kanchenjunga.

Liste des étapes

Au jour le jour

Jour 1 : Envol de Paris
Jour 2 : Kathmandu
Jour 3 : Vol Kathmandu / Bhadrapur - Ilam
Jours 4 et 5 : Ilam - Tharpu - Khangdebe - Kheban
Jour 6 : Kheban – Yamphudin (2800 m)
Jour 7 : Yamphudin –Tortong (2990 m)
Jour 8 : Tortong – Tseram (3870 m)
Jour 9 : Journée d’acclimatation à Tseram
Jour 10 : Tseram - Ramche - Oktang - Tseram
Jour 11 : Tseram - Mirgin la - Seleley La (4210 m)
Jour 12 : Seleley - Ghunsa (3430 m).
Jour 13 : Ghunsa - Khambachen (4050 m)
Jour 14 : Khambachen - Lhonak (4750 m)
Jour 15 : Lhonak - Camp de base Kangchenjunga
Jour 16 : Pangpema peak Est
Jour 17 : Camp de base du Kangchenjunga - Khambachen
Jour 18 : Khambachen - Ghunsa (3430 m)
Jour 19 : Ghunsa – Amjilosa (2510 m)
Jour 20 : Amjilosa – Chirwa (1270 m)
Jour 21 : Chirwa - Topka school (1500 m) - Taplejung
Jour 22 : Taplejung - Bhadarpur - Biratnager
Jour 23 : Vol Biratnagar / Kathmandu
Jours 24 et 25 : Vol Kathmandu / Paris

Avis

Donner votre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veuillez vous connecter ou créer un compte